Le 26 août dernier, un cessez-le-feu dans la Bande de Gaza a mis fin à 50 jours de guerre. Au lendemain de ces évènements, les chiffres communiqués par l’O.N.U sont éloquents : plus de deux mille personnes ont péri dans le conflit, dont un quart d’enfants. Pas moins de 18.000 maisons ont été détruites, laissant plus de 100.000 sans-abris et autant de déplacés. Un habitant sur quatre se retrouve privé d’eau potable, la situation sanitaire se dégrade et la population entière dépend désormais de l’aide humanitaire.

En septembre dernier, LA FONDATION DE LILLE, reconnue d’utilité publique, lançait un appel à la solidarité en faveur des populations civiles, victimes du conflit dévastateur dans la bande de Gaza. 

Grâce aux dons de particuliers et aux dotations des collectivités (Ville de Lille, MEL, Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais)la Fondation de Lille a collecté 45.220 €.


Le Comité d’Ethique et d’Arbitrage de la Fondation de Lille s’est réuni le jeudi 15 janvier dernier pour décider de l’affectation des Fonds aux ONG spécialisées oeuvrant sur le terrain, un travail de repérage ayant été réalisé en amont en concertation avec le Ministère des Affaires Étrangères. Trois projets ont été retenus :

Secours Populaire Francais : Fédération du Nord :

Logo Secours Populaire FrançaisFinancement d’un programme avec le partenaire palestinien « Palestinian Médical Relief Society » d‘équipes cliniques mobiles (composées de docteurs, physiothérapeutes, infirmiers, travailleurs pscyhosociaux, gynécologues..) pour la réalisation  de maraudes dans la Bande de Gaza destinées à prodiguer des soins de santé primaire, des soins aux enfants affectés par des maladies chroniques, des services de physiothérapie pour les enfants souffrant de handicap, des suivis psychosociaux pour les enfants traumatisés par le conflit.

CFTA : Culture and Free Thought Association :

final word docFinancement d’achats de couvertures et de nourritures destinés à améliorer les conditions de vie des familles dont les maisons ont été touchées par le conflit, et dont les conditions ont été fragilisées par les conditions météorologiques hivernales, principalement dans les communautés affectées de Khuza’a, Abbassan, Al Garera et Al Zaneh.

GCMHP : Gaza Community Mental Health Programme : 

1280px-GcmhpFinancement de la création de cliniques mobiles décentralisées mobiles à Rafah et à Beit Hanoun, zones reculées des infrastructures médicales où les communautés ne peuvent recevoir un accompagnement psychosocial et/ou médicalisé. Permanence de 2 à 3 jours par semaine par des psychologues et psychiatres du GCMHP en vue de guérir les syndromes de stress post-traumatiques et les affections mentales liées au conflit tel que les névroses, les états d’anxiétés phobiques, les dépressions et les troubles somatiques liés aux troubles psychiatriques.


Comme elle le fait toujours, la Fondation de Lille sélectionne des actions bien identifiées menées par les ONG expérimentées et paie les dépenses sur présentation de factures des dépenses engagées. Un état des lieux des projets financés sera présenté dès que possible.


Crédit photo : UNRWA – Gaza