À l’occasion de la Journée Internationale de la Francophonie, la Fondation de Lille, Fondation reconnue d’utilité publique, lance la 6e édition du Prix Littéraire Alain DECAUX de la Francophonie, sous le haut patronage d’Alain DECAUX, Académicien, Ancien Ministre français délégué à la Francophonie*, et lillois d’origine, et sous le parrainage de Michel QUINT, écrivain.

Créé en 2000, ce concours de nouvelles francophones s’adresse à l’ensemble des écrivains amateurs dans le Monde. Il vise à favoriser la création littéraire dans les pays francophones notamment dans des régions où l’édition est difficilement accessible ; à  pérenniser et développer l’usage de la langue française ; à participer à la découverte et au dialogue des cultures par le biais de la littérature.

Le concours de nouvelles, dont l’inscription est gratuite, porte sur la présentation d’une nouvelle inédite, écrite en français sur un thème libre. Les candidats sont répartis en cinq catégories géographiques (par continents) et en deux catégories d’âge (15 – 18 ans et plus de 18 ans). Une catégorie spéciale « Région Hauts-de-France » s’adressera aux écrivains amateurs de notre région.

L’ensemble des lauréats, choisis par un jury, recevront un prix financier de 400 €. La nouvelle des lauréats sera publiée dans un recueil diffusé largement.
Le Grand Lauréat, désigné par Michel QUINT,  recevra un prix de 600 € et sera invité par la Fondation de Lille, à l’occasion de la Cérémonie de Remise des Prix.

Modalités de participation, règlement, et bulletin d’inscription 


Jorgelina Militon, illustratrice gagnante du concours

L’illustration gagnante du concours est l’oeuvre de Jorgelina Militon. Originaire d’Argentine, Jorgelina Militon obtient son diplôme à l’école des Beaux Arts de Bahia Blanca en 1991. Elle s’installe en France et explore depuis l’univers de l’illustration enfantine. Elle a déjà réalisé une dizaine d’ouvrages jeunesse et s’est vu décerner des prix pour ses illustrations. 
Elle nous emmène ici dans un monde singulier où les enfants du Monde se retrouvent autour d’une leçon universelle qui dépasse les frontières

À l’heure où nous écrivons ces lignes, nous apprenons le décès d’Alain Decaux, parrain du prix de 2003 à sa 5ème édition. La Fondation de Lille adresse ses sincères condoléances à sa famille et ses proches.