En 1988, Pierre MAUROY, ancien Premier ministre, a souhaité doter Lille d’un outil juridique au service des habitants et de toutes les bonnes volontés souhaitant mettre en oeuvre des actions de solidarités à Lille et sur le territoire de la région Nord-Pas de Calais.

Ainsi naissait l’association pour la Fondation de Lille dont le rôle était de préparer la création de la Fondation : mise en oeuvre d’actions d’intérêt général et constitution du capital exigé par le Conseil d’État. Le contexte ne se prêtait pourtant pas à la création d’une fondation reconnue d’utilité publique, peu nombreuses à la fin des années 1980.

 

L’idée de créer une fondation dédiée à un territoire (Lille et la région Nord-Pas-de-Calais)  était complètement novatrice en France alors que les « Community Foundations » existaient déjà depuis le début du XXe siècle aux Etats-Unis.

Un président visionnaire, des personnalités de la société civile, la Ville de Lille et des banques régionales ont ainsi permis la création de la Fondation de Lille, reconnue d’utilité publique
le 8 août 1997  par décret du Premier ministre, après avis en Conseil d’État.

Sur la proposition de Pierre MAUROY, Didier DELMOTTE, ancien Directeur Général du C.H.R.U de Lille, lui a succédé à la présidence de la Fondation le 2 décembre 2011.