En juillet dernier, la Fondation de Lille lançait une souscription publique afin de soutenir le travail des ONG impliquées dans quatre pays touchés par la famine : le Soudan du Sud, le Nigéria, la Somalie et le Yémen (Plus d’infos).

Comme elle le fait toujours, la Fondation de Lille mutualise les fonds collectés sur notre territoire et sélectionne des projets d’associations de manière cohérente et coordonnée par l’intermédiaire de son Comité d’Ethique et d’Arbitrage, qui s’est réuni le 24 octobre 2017 et le 19 avril 2018 afin d’étudier les projets des ONG.

Une situation humanitaire catastrophique

La Fondation de Lille a concentré son aide envers les ONG présentes au Soudan du Sud, qui a obtenu son indépendance en 2011 et qui, après une guerre civile en 2013, se retrouve aujourd’hui au cœur d’une des crises humanitaires les plus dévastatrices. Des milliers de personnes ont été tuées, mutilées ou maltraitées ; leurs foyers ont été endommagés voire détruits. Près de la moitié des hôpitaux et un tiers des écoles ne sont plus en état de fonctionnement.

La situation alimentaire et nutritionnelle est extrêmement préoccupante et continue à se détériorer. Cette situation demande des actions immédiates pour venir en aide aux populations sinistrées


LES PROJETS FINANCÉS


Le projet de MEDAIR  : 9.000 €

 

Medair est une ONG humanitaire à but non lucratif, d’urgence et de réhabilitation, née en Suisse en 1989. Elle agit en priorité auprès des populations oubliées, souvent dans les régions les plus reculées et inaccessibles. Elle privilégie les pays et les zones où les besoins sont les plus élevés et apporte une aide multi-sectorielle. En 2016, près de 2 millions de personnes ont bénéficié de l’accompagnement et du soutien de MEDAIR dans 14 pays.

Projet :

Mise en œuvre de programmes de nutrition et de santé,  accès à l’eau potable, assainissement et  services d’hygiène aux populations touchées par une crise alimentaire et nutritionnelle de grande ampleur au Soudan du Sud.

Objectifs du projet :

  • Diminuer le nombre de maladies et de morts  et améliorer la situation des populations touchées par la crise nutritionnelle dans le pays.
  • Mettre en œuvre des programmes de nutrition et de santé et donner accès à l’eau potable – l’assainissement -aux services d’hygiène :
    • Volet Santé et Nutrition : augmenter l’accès aux services préventifs et curatifs de nutrition à Renk, Maban, Leer, Aweil et dans les zones prioritaires.
    • Volet assainissement : permettre aux populations les plus vulnérables d’avoir accès à l’eau potable, et aux services d’assainissement et d’hygiène à Renk, Maban, Leer, Aweil et dans les zones prioritaires.

Bénéficiaires :

  • 235.000 personnes dans différentes régions du Soudan du Sud (Ville de Renk (état du Nil supérieur),  Maban, Leer, Aweil)

Plus d’informations sur MEDAIR

Crédits photographiques : Diana Gorter –  MEDAIR


 

Le projet de Solidarités International  : 9.495 €

 

Projet : Prévention de la malnutrition par l’appui aux activités des Groupes de Soutien entre Mères pour l’Alimentation des Nourrissons et des Jeunes Enfants (GSANJE) au Soudan du Sud.

Objectifs du projet :

  • Contribuer à réduire le taux de mortalité par l’amélioration de la nutrition chez les populations touchées par le conflit dans la région de Raja.
  • Mobiliser les mères et accroître leur connaissance sur les sujets suivants :

    • formations sur l’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants ;
    • sessions de sensibilisation sur les pratiques alimentaires  : démonstrations de préparations alimentaires en lien avec les mères cheffes de file pour la proposition et l’utilisation de la nourriture de la manière la plus économique et nutritionnelle possible ;
    • modules de sensibilisation spécifiques pour renforcer l’impact des activités de réduction de la malnutrition en transmettant les pratiques d’hygiène clés (lavage de mains, traitement et stockage sûr de l’eau potable, élimination sûre des excréments et hygiène alimentaire).

Bénéficiaires :

  • 120 groupes seront créés et formés, constitués de 20 femmes chacun.
    Ainsi, 2.400 femmes bénéficieront directement de l’assistance apportée par Solidarités International.
    Compte tenu du rôle central de la femme au sein du ménage, l’activité bénéficiera indirectement à 3.840 enfants de moins de 5 ans

Plus d’informations sur Solidarités International

Crédits photographiques : Solidarités International