Avion

En 2008, le Service Relations Internationales de la Ville de Lille met en place un fonds s’inspirant d’une démarche volontaire de contribution carbone ayant pour objectif prioritaire de sensibiliser les agents municipaux à l’émission de gaz à effets de serre liée à leurs déplacements. Ce fonds visait alors à estimer les émissions de carbone liées aux déplacements aériens incompressibles des agents et élus de la Ville de Lille, dans le cadre de sa politique d’ouverture à l’international, pour ensuite convertir les données chiffrées en une dotation destinée à financer des projets favorisant la transition écologique.

Deux projets avaient alors été financés : un projet d’identification des besoins en eau et de développement des infrastructures hydrauliques dans la région de Matam au Sénégal par Ingénieurs Sans Frontières Nord, et un projet de rénovation de la Mangrove (Phase I) par Le Partenariat.

Il s’agissait désormais d’ouvrir ce fonds à l’ensemble des entreprises, des associations, des collectivités, et plus largement des habitants de la région souhaitant devenir acteurs de la transition énergétique..

En avril 2013, la Fondation de Lille ouvre le premier Fonds mis en place à l’échelle d’un territoire, Lille et la région Nord-Pas de Calais.

Le Fonds Solidarité Climat a été élaboré en concertation avec la Ville de Lille, le CERDD (Centre Ressources Développement Durable) Nord-Pas de Calais et le GERES (Groupe Energies Renouvelables, Environnements et Solidarités). Ce fonds a obtenu le soutien de la Dynamique Climat – Agissons en Nord-Pas de Calais.