Témoignage d’Angéline, Styliste – modéliste

Dans le cadre du dispositif des Bourses de l’Espoir,  nous revenons sur le parcours d’Angéline, lauréate des Bourses de l’Espoir 2019 et désormais styliste-modéliste.

Angéline est notre lauréate du jour :

1. Comment avez-vous connu la Fondation de Lille :

J’ai eu connaissance de l’existence des Bourses de l’Espoir de la Fondation de Lille grâce à une amie de classe.

2. Pour quelle(s) raison(s) avez-vous candidaté aux Bourses de l’Espoir ? 

J’ai candidaté aux Bourses de l’Espoir pour pouvoir avoir une aide financière pour ma collection de fin d’études. Mes études de stylisme-modélisme étant onéreuses, j’avais contracté un prêt étudiant pour financer les frais d’études et par la suite j’ai fait appel au CROUS pour bénéficier de la bourse ponctuelle pour m’aider dans l’achat de matières scolaires (manuels scolaires, buste, logiciels Adobe, tissus, fournitures, etc). En 3ème et dernière année d’études, je devais réaliser une collection constituée de cinq panoplies. Ce projet demandait beaucoup plus de travail et de moyens financiers que les autres années, c’est pourquoi j’ai candidaté aux Bourses de l’Espoir.

3. Concrètement, que vous a apporté l’obtention de cette bourse ? Vous a-t-elle été utile ?

L’obtention de la Bourse m’a permis d’avoir les fonds nécessaires pour créer plus sereinement ma collection. Elle m’a été utile pour l’achat de papier de patronage, de toile, de tissus et de fournitures pour ma collection. La Bourse m’a également aidée dans l’achat de chaussures nécessaires pour compléter mes panoplies, dans la rémunération de la modèle qui m’a accompagnée à mon Jury professionnel et dans la rémunération de la photographe qui a photoshooté ma collection. Grâce à la Bourse j’ai pu acheter les tissus nécessaires dès qu’ils m’a permis d’avoir tout le matériel pour créer ma collection pendant le premier confinement tandis que d’autres élèves de ma classe étaient confrontés à la fermeture des fournisseurs.

4. Comment avez-vous vécu la procédure d’instruction de votre dossier jusqu’à l’obtention de la bourse ? (éléments demandés, entretien de motivation avec les bénévoles, cérémonie de remise des bourses…).

La procédure d’instruction de mon dossier s’est bien passé. J’ai fû fournir les documents nécessaires pour expliquer ma situation et j’ai rencontré deux bénévoles qui ont pris le temps de m’écouter, de comprendre mon projet et mes difficultés; ils m’ont aidé dans ma démarche. Suite à cet entretien j’ai dû réaliser un budget prévisionnel pour ma 3ème année d’étude ce qui n’était évident sachant que le prix d’une collection de fin d’études diffère d’un élève à l’autres en fonction du projet. J’ai été agréablement surprise de recevoir une bourse plus généreuse que celle espérée. Bien qu’introvertie et assez anxieuse, je me suis exprimée lors de la cérémonie de remise des bourses et ça a été une expérience très gratifiante pour moi.

5. Que diriez-vous aux donateurs (particuliers et mécènes) pour qu’ils s’engagent auprès de la Fondation de Lille ?

Certaines études, notamment les études artistiques, peuvent être très onéreuses et l’obtention d’une bourse « traditionnelle » du CROUS n’est pas toujours possible en fonction de l’établissement scolaire, ce qui était mon cas. Dans certains cursus, et notamment dans la création, les études sont très preneuses en temps et sont quasi incompatibles avec un emploi étudiant. S’engager auprès de la Fondation de Lille permet donc de soutenir financièrement des jeunes et de leur permettre de croire en leurs projets. Cela peut permettre plus de diversité sociale dans des écoles et des professions qui sont malheureusement difficiles d’accès.

6. Actuellement, où en êtes-vous dans votre parcours ? (études, métier…). 

Je viens de finir un stage à Londres chez WED Studio en tant que stagiare styliste-modéliste, ce qui m’a permise de valider mon diplôme. Je recherche actuellement un emploi sur Londres ou en France.

7. Quel est votre vœu le plus cher professionnellement parlant ? 

Je souhaiterais travailler dans un cadre qui stimule la créativité, dont l’esthétisme mais aussi les valeurs écoresponsables me correspondent.

Un grand merci pour vos retours sur cette action qui compte tant pour la Fondation de Lille.

En savoir plus sur les Bourses de l’Espoir >> ICI