La Fondation de Lille rassemble ses jeunes lauréats Par Adrien MORAT, membre du Club des Lauréats, étudiant à l’Ecole de Journalisme de Lille.

La Fondation de Lille a rassemblé le jeudi 24 octobre dernier, les nouveaux et anciens lauréats de la « Bourse de l’Espoir » dans les locaux d’Initiatives et Cités, cluster d’entreprises. Permettant de contribuer à l’égalité des chances, l’aide financière  » coup de pouce » attribuée par la Fondation de Lille s’adresse notamment à de jeunes étudiants rencontrant des difficultés financières à un moment crucial dans leurs études.

Club Lauréats_President Sous l’œil bienveillant de Didier DELMOTTE, le Président de la Fondation de Lille, les jeunes se présentent tour à tour. Les auréats 2013 ont des cursus très variés, parfois dans des écoles prestigieuses : Universités, Sciences Po Lille, EDHEC, SKEMA, École Centrale Lille… Ces étudiants sont motivés, mais se heurtent à un problème : comment financer la suite de leurs études ? Certains n’ont pas le temps de travailler à cause d’un emploi du temps chargé. D’autres ne bénéficient plus des bourses de l’État car ils ont épuisé tous leurs droits ou encore ont dû payer des loyers à Paris pour effectuer un stage non rémunéré. Chaque étudiant a ses raisons mais une chose les rassemble. La Fondation de Lille les a choisit pour leur parcours universitaire (parfois sportif) exemplaire.

C’est un coup de pouce avec un chèque, mais pas seulement. Pour faciliter leur intégration dans le monde du travail, les membres du Club des Lauréats se sont vus présenter un atelier « CV et lettre de motivation » animée par Mélanie, salariée à Norpac (partenaire de la Fondation), de façon bénévole. Une bourse pour les études et un club pour le travail.

Depuis 2012, et à l’initiative de Didier DELMOTTE, la Fondation a créé un Club des Lauréats. L’objectif : créer un réseau d’entraide pour favoriser l’intégration des jeunes diplômés dans le monde du travail. La Fondation ne se contente pas de délivrer des chèques, elle veut accompagner ses boursiers dans la vie active. Ainsi, les anciens lauréats pourront venir aider les nouvelles promotions de la « Bourse de l’Espoir ». Parmi les anciens, de nombreux se sont installés à l’étranger.  Là-bas, ils sont les premiers ambassadeurs de Lille et de la Fondation. Au fil des années, les boursiers de l’Espoir tissent leur toile qui ne cesse de se développer.

Et ce jeudi 24 octobre, la Fondation de Lille a accueilli 32 nouveaux membres dans sa grande famille.