La Fondation de Lille a participé au financement de l’anthologie « Entrer dans l’Écrit » réalisée par des élèves allophones* de la Région Nord Pas de Calais, dans le cadre du volet associatif des Bourses de l’Espoir 2015.

Cette action a été menée en partenariat avec le Centre Académique pour la scolarisation des nouveaux arrivants et des enfants du voyage, la Mission Prévention de l’Illettrisme de l’Académie de Lille, le Club de la Presse, le Rectorat de Lille, le Crédit Agricole Nord de France.

Son objectif consistait à réaliser une publication professionnelle valorisant des écrits rédigés par des élèves allophones* accueillis dans des écoles et établissements scolaires de l’Académie de Lille.

Il s’agit avant tout d’une action de prévention de la lutte contre l’illettrisme : les élèves allophones sont un public sur lequel les efforts doivent être importants en matière de prévention de la lutte contre l’illettrisme : un adulte, dont la langue maternelle n’est pas le français, présente 20 % de risque de se retrouver en situation  de grave difficulté face à l’écrit (contre 8 % pour les francophones).

Il s’agissait, par la production de textes, de permettre aux élèves de trouver de multiples situations où l’écrit devient possible et de lui permettre de mesurer en quoi l’apprentissage de la langue française dépasse le cadre scolaire en étant un vecteur d’intégration.

Les productions traduisent la diversité des parcours et des cultures d’origine. Il est, enfin, un moyen d’introduire un livre dans les familles parfois éloignées du monde de l’écrit.

On parle d’illettrisme pour des personnes qui, après avoir été scolarisées en France, n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture, du calcul, des compétences de base, pour être autonomes dans les situations simples de la vie courante. Il s’agit pour elles de réapprendre, de renouer avec la culture de l’écrit,

Selon la dernière enquête publiée en décembre 2012 par l’Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme :
– 7 % de la population française de 18 à 65 ans  est concerné par l’illettrisme
– 11 % dans la région Nord-Pas de Calais, une des régions les plus touchées en France.


(*se dit de quelqu’un dont la langue maternelle est autre que le français).

Capture d’écran 2015-08-03 à 10.19.28Disponible gratuitement sur demande, à récupérer à la Fondation de Lille : 99, rue Saint-Sauveur à Lille

Consultable en ligne via ce lien

Téléchargeable via ce lien  Document PDF, 42.19 Mo

Plus d’informations : http://entrer-dans-l-ecrit.ac-lille.fr/